AP-HM

À Marseille, hospitaliers et libéraux veulent désamorcer la « bombe à retardement » du renoncement aux soins

C’est un nouveau signal d’alarme tiré par les soignants sur la question du renoncement aux soins. Les professionnels de santé marseillais libéraux et hospitaliers veulent à tout prix « éviter une deuxième crise sanitaire » après l’épidémie et se mobilisent en sens. Mardi 21 avril, l’Assistance...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Suivez l'information

en vous inscrivant à notre alerte e-mail

Nous vous enverrons chaque jour un e-mail vous récapitulant les dernières informations dont nous disposons.
Nous utiliserons votre e-mail uniquement pour vous informer sur l'évolution de la crise.