Cancérologie

Conséquence du Covid-19 au Royaume-Uni, certains cancers pourraient faire plus de 3 000 morts excédentaires dans les cinq ans

Depuis le 4 juillet, le Royaume-Uni a entamé la levée progressive du confinement mis en place au cours du mois de mars. Cet épisode de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 pourrait avoir des conséquences importantes sur la mortalité par cancer au cours des cinq prochaines années, selon une e...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Le dispositif CAPRI de Gustave Roussy réduit de 25% les effets secondaires sévères

CAPRI, un programme de télémonitoring, améliore le suivi clinique de patients traités par thérapies anticancéreuses orales. Sélectionnée pour les « Highlights of the Day » du congrès virtuel de l’ASCO (29-31 mai), l’étude montre une diminution significative des effets secondaires, du nombre et...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Le Covid-19 n’est pas plus fréquent chez les patients atteints de cancer que chez la population générale

Selon une étude de l’Institut Curie menée sur près de 200 patients, l’infection à la Covid-19 n’est ni plus fréquente chez les patients atteints de cancer, ni un facteur d’aggravation ou de surmortalité. Ainsi, l’incidence du virus chez ces patients traités en ambulatoire ou à domicile ayant f...

Lire sur Décision & Stratégie Santé

Coronavirus : le cancer ne serait pas un facteur de gravité, selon une étude de l’institut Curie

Contrairement aux craintes initiales, le fait d’être atteint d’un cancer ne semble ni augmenter le risque d’infection par le Sars-cov-2 ni favoriser la survenue de formes graves par rapport à la population générale. C’est en tout cas ce que suggère l’étude d’épidémiologie descriptive en cours ...

Lire sur Le Généraliste

Cancer et Covid-19 : une incidence et un tableau clinique comparable à la population générale selon l’Institut Curie

Alors qu’au début de l’épidémie, les patients atteints de cancers étaient suspectés d’être plus vulnérables que la population générale face à l’infection Covid-19, les premières observations tendent à déconstruire cette idée. Les résultats préliminaires obtenus à partir d’une cohorte prospecti...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

COVID-19 : pas de sur-risque ni de surmortalité chez les patients atteints de cancers

Une étude inédite menée par l’Institut Curie révèle que le COVID-19 n’est pas plus fréquent chez les patients atteints de cancer que dans la population générale. L’infection au SARS-CoV-2 n’apparaît pas non plus comme un facteur d’aggravation et ne provoque pas de surmortalité chez ces patient...

Lire sur Réseau Hôpital & GHT

Covid-19 : la Ligue contre le cancer souhaite que les proches vivant avec un malade du cancer puissent arrêter de travailler

Pour un malade du cancer, les proches vivant au domicile, s’ils poursuivent une activité professionnelle, sont un risque de contamination au Covid-19. La Ligue contre le cancer s’en inquiète et appelle à l’extension des critères de vulnérabilité aux proches de personnes immunodéprimées.

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Suivez l'information

en vous inscrivant à notre alerte e-mail

Nous vous enverrons chaque jour un e-mail vous récapitulant les dernières informations dont nous disposons.
Nous utiliserons votre e-mail uniquement pour vous informer sur l'évolution de la crise.