Précarité

Covid-19 : situation « très préoccupante » en Guyane, renforts programmés, un médecin redoute la saturation de la réa

L’épidémie de Covid-19, qui s’aggrave en Guyane, a été jugée « très préoccupante » par le ministère de la Santé, qui a décidé l’envoi d’une mission de trois professionnels de santé – un officier de liaison du centre de crise sanitaire et deux médecins réanimateurs – pour coordonner la gestion ...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Surmortalité liée au Covid-19 en Ile-de France : les populations défavorisées sont plus exposées aux risques de contamination et de forme grave

La publication, début avril, des chiffres de la mortalité par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) avait déjà fait apparaître une importante surmortalité liée au Covid-19 en Seine-Saint-Denis, département le plus jeune, mais aussi le plus précaire de France m...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Confinement des SDF : plus de 5 000 hébergements et 1 300 places médicalisées, annonce le gouvernement

La mise à l’abri et en confinement des personnes à la rue se concrétise progressivement. Après l’ouverture, la semaine dernière, de 2 000 places dans des hôtels et de trois centres de confinement pour les sans-abri, le ministère du Logement a annoncé hier la mise à disposition d’hébergements s...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Centres de « desserrements », unités mobiles de consultation, appel aux dons : la prise en charge et le confinement des plus précaires s’organisent dans l’urgence du Covid-19

Frappés de plein fouet par la crise sanitaire liée au Covid-19, les plus précaires, notamment les sans domicile fixe (SDF), les migrants et les mineurs isolés, sont exposés au risque de contamination et subissent les conséquences du confinement. Pouvoirs publics et associations de lutte contre...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Suivez l'information

en vous inscrivant à notre alerte e-mail

Nous vous enverrons chaque jour un e-mail vous récapitulant les dernières informations dont nous disposons.
Nous utiliserons votre e-mail uniquement pour vous informer sur l'évolution de la crise.