InstitutPasteur

Covid-19 : l’anosmie durable trahit la persistance du virus dans la muqueuse nasale

Des chercheurs de l’Institut Pasteur se sont intéressés à la perte de l’odorat, symptôme souvent associé au Covid-19 qui peut durer plusieurs mois chez certains patients. Leur étude montre que la persistance de cette anosmie serait liée à la présence durable du virus et de l’inflammation dans ...

Lire sur Le Quotidien du Pharmacien

Suivez l'information

en vous inscrivant à notre alerte e-mail

Nous vous enverrons chaque jour un e-mail vous récapitulant les dernières informations dont nous disposons.
Nous utiliserons votre e-mail uniquement pour vous informer sur l'évolution de la crise.